Des logements sur les toits des supermarchés ?

À l’heure où une pénurie de logements menace certaines villes de notre Royaume, des promoteurs immobiliers plaident pour la construction de logements sur les toits des supermarchés et leur parking. Cela permettrait, à leurs yeux, d’exploiter de manière optimale les espaces urbains qui semblent saturés.

Aux yeux des promoteurs immobiliers, les parkings et les toits des hypermarchés peuvent accueillir la construction d’appartements, d’autant plus que leur toit est plat. Les professionnels du secteur ont étudié le terrain. Il ressort que sur 1.461 supermarchés en Flandre, 336 conviennent potentiellement à la construction d’un logement. En Wallonie et dans la capitale, ce sont plusieurs centaines de sites qui pourraient convenir.

Si ce point de vue devait être concrétisé, cela correspondrait en Flandre à une superficie de 200 voire 250 hectares de logements construits. Ce concept n’est pas neuf et a déjà été exécuté aux Pays-Bas ainsi qu’en Chine.

Les promoteurs immobiliers entendent rentabiliser les vastes espaces de parkings inexploités la nuit ou encore une partie de la semaine, voire littéralement abandonnés. Les professionnels du secteur entendent faire de cette philosophie un modèle résidentiel viable et répondant aux besoins de nos citoyens en termes de logements dans notre pays pour les dix prochaines années.

Ce type d’aménagements urbains font d’une pierre deux coups dans la mesure où les habitants de ces logements ne devront pas se déplacer en voiture pour faire les courses. Un bon point pour la mobilité et l’environnement. Les promoteurs immobiliers défendent là un concept viable, d’autant plus que d’ici 2030 la population belge devrait sensiblement augmenter d’ici 2013 et que plusieurs dizaines de milliers de logements devront être mis sur pieds à moyen terme.

Alors, il y a de grandes chances que nos supermarchés changent de visage dans un futur proche.

Tags

"