Acheter et louer un garage ou un emplacement de parking : C’est rentable

Acheter un garage ou encore un emplacement de parking vous garantit un loyer stable tout en suscitant peu de tracasseries administratives. Mais encore faut-il acquérir un bien qui vous permettra d’engendrer de la plus-value.

Au fil de ces dernières années, le prix des garages et des emplacements de parking ont connu le double phénomène suivant : l’émergence d’une offre limitée couplée à une demande à la hausse ce qui a eu pour conséquence directe de faire grimper les prix. Un phénomène d’autant plus marqué à Bruxelles et à la côte belge.

Pour expliquer cette hausse de la demande, la politique de stationnement plutôt restrictive de certaines autorités locales, explique facilement le phénomène. Un bel exemple : La carte de riverain. Elle qui coûte de plus en plus cher pour, au final, ne pas trouver facilement une place près de chez soi… Aux yeux de certains, le calcul est vite fait et ils préfèrent ainsi investir dans un emplacement de parking en location, voire d’en acquérir un.

Le phénomène de flambée des prix est nettement plus marqué à la côte. Et on peut le comprendre aisément. Il suffit de vous rappeler à quel point vous devez tourner avant de trouver une place de parking lorsque vous désirez y passer un week-end. Raison pour laquelle à Knokke, par exemple, le prix d’un box de garage peut atteindre jusqu’à 80.000 euros.

Le critères qui influencent le prix d’un box :

  • Sa situation
  • Sa superficie
  • La présence ou non d’une porte automatique
  • Le complexe qui abrite le box a récemment été construit
  • Le bâtiment qui abrite le box est sécurisé ou non

À l’intérieur du pays, Bruxelles est la ville la plus onéreuse en la matière. Vous ne trouverez pas d’emplacement de parking de qualité dans un immeuble en dessous de 28.000 euros. Tout en ne perdant pas de vue que vous pouvez débourser jusqu’à 40.000 euros pour en acheter un.

Dans des villes telles que Charleroi, Mons ou Verviers, vous pouvez acquérir un box pour un montant oscillant entre 16.000 et 18.000 euros. Même dans ces villes, le prix peut basculer du simple au double en fonction du lieu où il se situe.

Notons les prix repris ici sont à considérer sans les droits d’enregistrement et les frais de notaire.

Les avantages pour les propriétaires d’un garage

  • Celui qui achète un emplacement de parking ou un garage dans un bon état et bien situé peut clairement compter sur un revenu complémentaire stable.
  • Acquérir un garage demande un budget nettement plus raisonnable comparé à un immeuble, un appartement ou encore une résidence secondaire.
  • Un emplacement de parking bien situé se loue facilement.
  • Les propriétaires de garages ont bien plus de latitude au niveau légal pour imposer leurs conditions de location.

Quelques exemples du dispositif légal ? Admettons qu’un locataire s’engage à louer votre garage, vous pouvez exiger le paiement d’une année en une fois. Au niveau du préavis, si votre locataire a signé pour un bail à durée indéterminée, le préavis, lui, ne sera que d’un mois. Dans le cas de figure où vous tombez sur un mauvais payeur, vous pourrez lui indiquer la porte de sortie assez rapidement.

  • Les risques de dégradation d’un box demeurent minimes. Il en va de même pour les coûts d’entretien.
  • Au niveau des formalités inhérentes au bail, il n’est pas obligatoire que ce dernier soit écrit. Toutefois, il faut mieux le sceller par écrit. Pourquoi ? Comment prouverez-vous que vous aviez prévu une indexation sur base d’un simple accord oral ? Comment préciserez-vous qu’il est interdit de stocker des produits dangereux ? N’oubliez pas qu’une fois rédigé et signé, le bail doit faire l’objet d’un enregistrement.

Tags

"